Impark.Com > Notre entreprise > Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Parker Pete Bienvenue Learning & Development

Impark (Imperial Parking Corporation) est une des plus grandes entreprises de gestion de stationnement en Amérique du Nord. Impark opère tout près de 2 000 installations de stationnement comprenant 450 000 espaces. Résultat du plan stratégique d’expansion aux États-Unis au cours des dernières années, Impark opère maintenant dans 34 villes nord-américaines différentes.

Impark a débuté ses opérations en 1962, à Vancouver au Canada, avec un seul parc de stationnement. Le simple concept de porter une attention spéciale au service, combiné à un sens des affaires accru, a contribué à une croissance constante pendant les années 60 et 70. À la fin des années 70, Impark dominait le marché de Vancouver et avait établi le niveau du personnel et les ressources nécessaires pour étendre ses activités vers l’est. Les opérations ont débuté par Edmonton et Calgary en 1981 et 1983, respectivement.

Sa croissance a continué à un rythme accéléré au cours des années 80 alors qu’Impark inaugurait son premier parc aux États-Unis à Minneapolis, au Minnesota. Au cours des années 90, des bureaux auxiliaires se sont établis dans toutes les plus grandes villes du Canada – y compris l’acquisition (à cette période) de la plus grande entreprise de stationnement au Canada, CitiPark, en 1995. Cette transaction, combinée à une croissance continue des nouveaux comptes, ont fait de Impark la firme de gestion de stationnement la plus importante au Canada, détenant plus de 75 % des parts du marché commercial. Les marchés internationaux ont été développés et exploités tout autant, avec des opérations établies (et vendues ultérieurement) à Taipei, Taiwan, et Hong Kong.

Une nouvelle ère dans l’histoire de Impark est survenue le 28 mars 2000, lorsque Impark Parking a été cotée à la bourse du American Stock Exchange (AMEX: IPK), comme entreprise publique. La restructuration financière qui a accompagné cette étape a servi à éliminer tout le passif à long terme et à créer une réserve significative de capitaux pour financer les acquisitions futures. Ces transactions ont renforcé une fondation déjà solide et bien établie depuis les quarante dernières années.

Cette progression, et l’ajout d’une variété de personnel possédant une forte expérience du marché américain, ont permis à Impark d’exécuter un plan pour accroître sa présence en Amérique du Nord. Son expansion aux États-Unis s’est ensuite déroulée à un rythme expéditif, et a comporté des projets majeurs, tels qu’une entente avec les Giants de San Francisco pour développer et gérer        4 900 espaces de stationnement entourant le nouveau stade Pacific Bell (maintenant le parc AT&T), le Miller Park à Milwaukee, et le Turner Field à Atlanta.

L’achat de DLC Parking and Transportation en 2001 a accru la présence de Impark dans le nord-est des États-Unis, et lui a aussi procuré une importante opération de navettes.  L’expansion dans de nouveaux marchés au cours des cinq dernières années a permis à Impark de s’établir solidement comme réel chef de file nord-américain dans l’industrie avec presque la moitié des recettes brutes provenant maintenant des opérations aux États-Unis.

En mai 2004, Impark Parking Corporation a été achetée par une société de financement par capitaux propres située à Cleveland, en Ohio. Cette transaction signifiait qu’une fois encore, Impark était une entreprise privée. Une restructuration de l’entreprise en 2006 a amélioré encore davantage la situation financière de Impark.

Impark est peut-être actuellement dans la phase la plus exaltante de son histoire, dans les étapes finales de son plan stratégique de 5 ans qui comprend un investissement important dans les systèmes d’arrière-guichet de l’entreprise. En plus de fournir des niveaux sans précédents de services et de technologies aux clients et utilisateurs de Impark, ces améliorations procurent une plateforme d’extensibilité qui facilitera la croissance ultérieure de l’entreprise.



Le bureau riverain de Vancouver, en Colombie-Britannique – emplacement du siège de Impark depuis plus de 20 ans. Impark a poursuivi sa croissance pour devenir un véritable chef de file de l’industrie nord-américaine.